C’est un travail d’équipe qui porte ses fruits. En ligne avec les ambitions françaises et européennes dans le domaine du recyclage des plastiques, Citeo, Total, Saint-Gobain et Syndifrais, le syndicat national des fabricants de produits laitiers frais, lancent la création d’une filière industrielle de recyclage du polystyrène en France, à horizon 2020.

Les partenaires l’ont annoncé à l’occasion du World Material Forum qui s’est tenu à Nancy du 27 au 29 juin 2018, avec un autre engagement volontaire autour du recyclage des barquettes en PET.

 

Le recyclage des pots de yaourt et autres emballages en polystyrène se développe
(de dr. à g.) François China, Soprema ; Xavier Bontemps, Total ; Laurence Peyraut, Danone France ; Jean Hornain, Citeo ; Victoire de Margerie, World Material Forum ; Emmanuel Normant, Saint-Gobain.

D’abord, développer la collecte !

Le polystyrène, c’est 110 000 tonnes d’emballages ménagers commercialisés chaque année en France. Les acteurs des produits laitiers frais s’engagent, via Citeo, à mettre en place le tri, le surtri et la préparation de plusieurs centaines de tonnes d’emballages en polystyrène. Ils sont nouvellement triés dans 185 collectivités locales ou les habitants peuvent trier tous les emballages en plastique. D’ici 2022, ce sera le cas partout en France. 
Les conclusions techniques du projet seront notamment utilisées par Syndifrais pour améliorer l’éco-conception des emballages afin d’en faciliter la recyclabilité.

Puis recycler, grâce à une technologie innovante

Le polystyrène trié et préparé sera ensuite incorporé dans des unités industrielles de production de plastique de Total situées à Carling (France) et Feluy (Belgique). D’autres sources de déchets, venant notamment de la construction, seront également utilisées. Le produit final devra répondre au même cahier des charges que celui de matières 100 % vierges.
Total a déjà testé sa technologie de recyclage du polystyrène l’an dernier, au travers d’essais industriels préliminaires. L’objectif sera ici de valider tous les aspects d’une production à grande échelle. D’ici 2019, 4 000 tonnes de produits contenant au moins 20 % de polystyrène recyclé seront ainsi fabriqués. Le Groupe mettra également à disposition ses moyens de recherche et de développement dans ce domaine.

Et trouver des débouchés pour la matière recyclée

Saint-Gobain s’engage dans des démarches d’économie circulaire. Sa filiale Placoplatre collecte déjà aujourd’hui des chutes de produits d’isolation en polystyrène expansé (PSE) sur des chantiers de construction, qu’elle réincorpore dans sa production. Pour aller plus loin, Placoplatre souhaite favoriser en complément l’utilisation de matières premières comportant elles-mêmes du contenu recyclé. C’est dans ce cadre que Placoplatre collabore avec Total depuis 2017 pour partager sa connaissance des gisements des déchets de construction en PSE pouvant potentiellement être recyclé par cette filière, et évaluer la performance des polystyrènes recyclés destinés au marché de l’isolation. Sa connaissance de ce marché aidera à valider les spécifications techniques et commerciales à respecter, et permettra d’offrir de nouveaux débouchés commerciaux aux produits PSE issus du recyclage. D’autres utilisateurs et d’autres débouchés sont également envisagés et viendront rejoindre le projet le moment venu.