Economie circulaire de la fibre de cellulose : des innovations prometteuses
Actualités

Economie circulaire de la fibre de cellulose : des innovations prometteuses

Publié le 21 NOV 2018

La fibre de cellulose, qui provient des plantes et arbres, est à l'origine des papiers et des emballages en papier-carton, qu'on appelle aussi "les fibreux". Cette fibre naturelle, végétale, connaît aujourd'hui une véritable révolution technologique au service de son économie circulaire : des innovations matériaux émergent avec des applications dans les emballages pour améliorer leur éco-conception et leur fin de vie : recyclage, compostage, réutilisation, débouchés.

Jeudi 21 novembre, un événement Citeo Prospective a réuni le Centre Technique du Papier (CTP), metteurs en marché, start-ups, imprimeurs, fabricants d'encres, de colles et d'emballages et recycleurs, pour parler innovation et éco-conception de la fibre.        

Jean Hornain, Directeur général de Citeo

Jean Hornain, Directeur général de Citeo ouvre la matinée Citeo Prospective "Innovations de la fibre de cellulose" aux côtés de Jean-François Robert, Directeur Technique Fibreux de Citeo, Frédéric Guillet du Centre Technique du Papier et nos intervenants.

La cellulose chez Citeo en chiffres
  • 3 millions de tonnes de papiers et d'emballages en papier-carton contribuent au financement de la collecte, du tri et du recyclage.
  • C'est 329 millions d'euros de contribution en 2017.
  • 64% : taux de recyclage des emballages en papier-carton.
  • 57,8% : taux de recyclage des papiers.
  • 58% des emballages en papier-carton et 31% des papiers contiennent plus de 50% de fibres recyclées.
Les innovations de la cellulose : focus sur la chromatogénie

Les 121 collaborateurs du Centre Technique du Papier (CTP) travaillent à l'amélioration de la compétitivité des fibreux et de leurs performances techniques et environnementales. Leur feuille de route innovation s'articule autour de 3 axes : 

  • Le développement de nouveaux matériaux cellulosiques : formes 3D, résistance et légerté, support d'information interactif, propriétés barrières;
  • La sécurité et l'aptitude au contact alimentaire;
  • La recyclabilité et la réduction de l'impact environnemental global.

Frédéric Guillet, Responsable organisations et fédérations du CTP, nous parle de la chromatogénie, une technologie d'avenir qui permet de rendre le papier hydrophobe, et a différentes applications dans l'emballage :

En 2017, une collaboration renforcée a été signée avec le CTP autour de 3 axes de progrès : les nouveaux papiers et les imprimés de demain, les nouveaux matériaux et leurs nouveaux usages, et l’amélioration du recyclage-désencrage des imprimés.

Une colle qui ne perturbe pas le recyclage

Jean-Marc Barki, PDG de SEALOCK, fabricant de colles industrielles nous explique les principales qualités de sa dernière innovation et ses débouchés :

Un nouvel emballage souple, 100% papier

Stefan Kirstetter, PDG de Malengé packaging nous raconte l'histoire de son nouvel emballage souple, tout en papier et entièrement recyclable, commercialisé en janvier 2019 par son partenaire Nature et Aliments :   

Ni du papier, ni du plastique : Paptic, un matériau nouvelle génération

Arnaud Jouvance, Directeur Développement France de Paptic, nous présente ce nouveau matériau cellulosique déjà adopté par Les Galeries Lafayettes pour les sacs de leur opération "Go for Good": 

Découvrez tous nos services d'éco-conception pour les papiers et les emballages.