Le PEF : une nouvelle résine plastique prometteuse

#éco-conception#emballages
Le PEF, pour polyéthylène furanoate, est un nouveau polymère de la famille des polyesters, utilisable pour les emballages rigides et souples. Ses qualités sont prometteuses d’une part pour ses fonctionnalités comme matériau d'emballage et d’autre part pour sa capacité à être 100% biosourcé. Pour en parler, Citeo Prospective a invité Synvina dont le projet industriel, soutenu par BASF, est le plus avancé.

Un nouveau plastique aux qualités techniques et environnementales

Issu des sucres contenus dans des productions agricoles comme le blé ou la betterave, le PEF est un plastique biosourcé. Ses fonctionnalités matériau sont intéressantes : barrière au CO2 et à l’oxygène, solidité et modulabilité, le PEF  peut conserver le produit qu’il conditionne sur de plus longues durées que le PET. Les marchés où le PEF pourrait d’abord faire son apparition devraient être notamment les emballages multicouches. Les fonctionnalités barrières du PEF permettraient alors de simplifier l’emballage en passant d’un emballage complexe à un emballage « mono-PEF ». Par ailleurs, les premiers tests de recyclabilité du PEF menés par Synvina semblent concluants : le PEF pourrait être recyclé dans de bonnes conditions, soit dans l’emballage, soit dans le secteur de la fibre polyester. Toutefois les tests qui ont été faits dans ce domaine sont pour le moment très partiels, et la formulation commerciale définitive de la résine n’est pas encore arrêtée. Les années qui viennent doivent permettre de faire les tests nécessaires pour construire la filière de recyclage du PEF, avant sa mise en marché.

Peter Mangnus présente une application du PEF
Peter Mangnus présente une application du PEF

Un projet industriel avancé

Le projet industriel le plus avancé, et le plus connu, est celui de Synvina (Avantium), dans lequel BASF est partenaire. Synvina annonce la mise en marché de PEF pour 2023-2024. Cette date n’est pas totalement confirmée, la construction de l’usine de production n’ayant pas encore débuté. Pour le moment, la technologie a franchi les deux premiers stades du laboratoire et du pilote, et va passer à l’étape industrielle. La capacité de production sera de 50 000 tonnes, soit 2% environ de la consommation actuelle de PET en Europe.

Peter Mangnus @synvira et Carlos de Los Llanos, Directeur scientifique Citeo échangent sur les perspectives de recyclage du PEF
Peter Mangnus @synvira et Carlos de Los Llanos, Directeur scientifique Citeo échangent sur les perspectives de recyclage du PEF
Le PEF : une nouvelle résine plastique prometteuse