Pour son rapport annuel 2018, Citeo vous fait voyager dans l’économie circulaire à travers l’histoire de celles et ceux qui la font : entreprises, collectivités locales, citoyens, associations, industriels du recyclage. De la conception durable et responsable des emballages et des papiers, à la mobilisation au geste de tri, en passant par la collecte et le recyclage, découvrez des personnalités, des actions et des projets inspirants. Bon voyage !

Documents à télécharger

Rapport annuel 2018

Partez à la rencontre de 8 personnalités qui font l'économie circulaire

Marie-Hélène Gramatikoff, PDG et cofondatrice de Lactips
Née à Buenos Aires, Marie-Hélène Gramatikoff grandit entre l’Ardèche et la Drôme. Elle débute sa carrière comme plasturgiste avant de créer une société spécialisée dans le photovoltaïque en Espagne. Passionnée de stratégie d’entreprise, elle cofonde Lactips aux côtés du chercheur Frédéric Prochazka en 2014. Plus qu’une fierté, pour celle qui considère aujourd’hui que « la mer commence au siphon du robinet », une mission : réduire l’impact des plastiques sur l’environnement. Lire p. 14.

Benoît Calais, Responsable packaging chez Saint Louis Sucre
À 7 ans, Benoît Calais va, « à l’aube », signer des bons à tirer dans des imprimeries avec son beau-père publicitaire. L’odeur du papier et des encres, « l’atmosphère industrielle » le séduisent déjà. Plus grand, il part construire une imprimerie pour la République de Guinée puis dirige l’imprimerie intégrée de Saint Louis Sucre qui, à l’époque, produisait ses emballages. L’entreprise se recentrant sur son coeur de métier, elle ferme son imprimerie et confie le packaging à Benoît Calais « avec une grande mission de développement durable ». Lire p. 24.

Jeanne Douet, élève en CM1 à l’école élémentaire Les Bons Raisins à Rueil-Malmaison
Très vite sensibilisée au développement durable par des parents qui pratiquent eux aussi le tri, Jeanne est aujourd’hui une éco-déléguée totalement investie qui n’hésite pas à « éduquer » elle-même ceux qui l’entourent. Quand elle n’agit pas pour la planète, elle pratique son sport favori, le handball, et essaie de rejouer les accords que lui apprend son papa à la guitare. Lire p. 28.

Patrick Deixonne, navigateur et fondateur d’Expédition 7e Continent
Promis à une vie aquatique, Patrick Deixonne passe son enfance au bord de l’étang de Bages-Sigean. C’est au sein des pompiers de Paris qu’il navigue pour la première fois et découvre la Guyane, « un coup de foudre », où il vivra pendant 24 ans. Pris par « l’envie de se prouver quelque chose », il traverse l’Atlantique à la rame en 2008 et découvre la pollution par les plastiques. Depuis, il a choisi son combat : protéger les mers et les océans. Lire p. 40.

Pascal Sousa, Directeur du service gestion et valorisation des déchets du Muretain Agglo
« Des journées qui ne sont jamais les mêmes, j’adore ça ! » : avec un accent qui ne trompe pas sur sa Toulouse natale, Pascal Sousa croque la variété avec gourmandise. À 47 ans, cet ancien éducateur de rugby n’hésite pas à s’appuyer sur son expérience de l’ovalie : « Le métier de la collecte, c’est un peu une relation de vestiaire. C’est de l’humain avant tout ». La profession, il l’a d’ailleurs vu évoluer durant les dernières décennies. Les prochaines étapes ? « Elles seront probablement liées à l’énergie que nous utilisons pour nous déplacer et collecter ». Lire p. 44.

Danielle Lionnet, Vice-présidente de la CIVIS chargée de l’environnement et Vice-présidente du syndicat de traitement ILEVA
Née à l’île Maurice, Danielle Lionnet hérite de la sensibilité environnementale de son père, directeur agricole dans l’industrie sucrière. En 45 ans de carrière dans le secteur médico-social, elle a appris à écouter les autres, « une qualité indispensable pour un élu local ». Danielle Lionnet, qui se souvient du temps où « il n’y avait pas de plastique sur l’île », est aujourd’hui engagée pour « préserver sa beauté » à travers son action au sein de la CIVIS, en charge de la collecte et du syndicat de traitement ILEVA. Lire p. 54.

Jean-Baptiste Dupuy, Directeur adjoint de la plateforme de Carling TOTAL et Responsable du pôle polymères
Avant cette première expérience professionnelle en France, Jean-Baptiste Dupuy est notamment passé par l’Arabie saoudite ou encore l’Angola, « le pays le plus marquant » où il a travaillé. Durant ces années sur les plateformes pétrolières, il a retrouvé ce qu’il appréciait déjà durant ses années lycée à l’internat, « la vie en collectivité et les liens créés avec des gens de tous horizons », avant de découvrir l’univers du recyclage. Lire p. 58.

Sylvia Blond, Directrice de 3 usines du groupe Paprec : Paprec Plastiques (Saône-et-Loire, 71), Verdun (Meuse, 55) et Colombe (Isère, 38)
Il y a 20 ans, Sylvia Blond faisait ses premiers pas dans le monde du recyclage, dans l’une des usines qu’elle dirige aujourd’hui près de Chalon-sur-Saône. L’usine est alors gérée par une petite entreprise, ce qui lui permet de « toucher à tout » et de grandir en même temps que l’activité du site. Prise de passion pour un métier « qui a du sens et où l’on ne s’ennuie jamais », elle passe de l’assistanat à la gestion des ventes et prend les rênes de l’usine en 2011, juste avant son rachat par le groupe Paprec. Lire p. 68.

 

Nos objectifs, nos actions

Rapport annuel 2018
Rapport annuel 2018 - page 15
Rapport annuel 2018 Citeo le geste de tri
Rapport annuel 2018 - page 29
Rapport annuel - collecte
Rapport annuel 2018 - page 45
Rapport annuel - recyclage
Rapport annuel 2018 - page 59