Quel papier choisir ? Existe-t-il des papiers plus écologiques que d’autres ? Décryptage des principaux logos, normes et labels environnementaux pour les papiers.

Comme de nombreux produits, les papiers à copier, les papiers imprimés, les cahiers ou encore les enveloppes signalent leurs qualités et avantages environnementaux à l’aide de logos, labels ou autres allégations environnementales. Ces signes et slogans se multiplient et il est souvent difficile de s’y retrouver.
Voici quelques repères pour comparer et choisir des produits selon leur impact sur l’environnement.
Les signes les plus répandus sont regroupés selon trois thèmes :
-    l’origine de la fibre,
-    les produits finis,
-    les sites de production.

À lire aussi

Tri et recyclage des papiers: on fait le point !

#papiers#recyclage

Les logos environnementaux relatifs à l’origine de la fibre

La fabrication de tout produit papier commence par le choix de la fibre. Les fibres les plus vertueuses seront issues de ressources recyclées, ou fabriquées à partir de bois provenant de forêts gérées durablement, ou d’un mélange des deux. 

Labels FSC
.

FSC

Depuis 1993, le logo FSC®  (Forest Stewardship Council) garantit que le bois utilisé pour fabriquer le papier est issu de forêts gérées selon des critères environnementaux et sociaux (gestion forestière écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable).

3 logos différents peuvent être attribués :

  • le label FSC® 100% (pour les produits conçus à partir de matières premières vierges issues de forêts certifiées FSC®) ;
  • label FSC® Mixte (pour les produits conçus à partir d’une combinaison de fibres vierges certifiées FSC®, de fibres vierges contrôlées et/ou de matières premières recyclées) ;
  • label FSC® Recyclé (pour les produits conçus à partir de fibres recyclées post-consommateur).
Logos PEFC
.

PEFC

Apposée sur un produit à base de bois, la marque PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes) apporte la garantie au consommateur que le produit qu’il achète est issu de sources responsables et, qu’à travers son acte d’achat, il participe à la gestion durable des forêts. Comme pour FSC, le label attribué après examen de critères environnementaux, sociaux et économiques.

PEFC s’appuie sur 2 marques :
-    Certifié PEFC : avec au moins 70 % de matière « certifié PEFC » provenant de forêt certifiée PEFC ou de matière recyclée ;
-    PEFC recyclé : avec au moins 70 % de matière « certifié PEFC » provenant de sources recyclées.

Boucle de Moebius
.

La boucle de Moebius

Créée en 1970, la boucle de Moebius n’est pas un logo environnemental mais une allégation environnementale, aussi appelée auto-déclaration ou étiquette de type II (ISO 14021). S’il contient un chiffre à l’intérieur, celui-ci indique la part de matière recyclée. S’il n’y en a pas, cela veut dire que le matériau est potentiellement recyclable. Deux significations différentes (recyclable ou issu de matières recyclées) rend difficile la compréhension du logo. De plus, il ne fait pas l’objet d’un contrôle par une tierce partie : il est sous la pleine et entière responsabilité de l’industriel.

Les logos environnementaux relatifs aux produits finis (cycle de vie complet)

Pour mieux consommer, ces logos environnementaux sont vos meilleurs alliés. Ils signalent les produits les plus respectueux de l’environnement à performance égale.
 

Ecolabel Européen
.

L’Ecolabel européen

Créé en 1992, l’Ecolabel Européen est le seul label écologique officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l'Union Européenne. L’écolabel européen est la garantie d’acheter l’un des meilleurs produits du point de vue de la performance. Il est délivré par AFNOR Certification en France. Les critères d’attribution de l’Écolabel européen sont basés sur des critères environnementaux (limiter les rejets de substances toxiques, réduire les risques environnementaux lors de la production…) et des critères de performance. 
Pour le journal, au moins 70 % des fibres utilisées doivent être récupérées. Pour les papiers à copier/papiers graphiques,
la fibre peut être vierge ou recyclée. Pour les fibres vierges, au moins 50 % doivent être issues de forêts gérées durablement. Les fibres non certifiées doivent être couvertes par un système de vérification garantissant leur origine légale. Les fibres vierges doivent être couvertes par des certificats de type PEFCTM, FSC® ou équivalent.

Les exigences portent également sur les mentions à faire figurer sur l’emballage (par ex. « triez vos papiers pour les faire recycler »).

www.ecolabels.fr

Logo NF environnement
.

NF environnement

La marque NF Environnement est l’écolabel français, créé en 1991. Tout comme l’Ecolabel Européen, NF environnement apporte la garantie d’acheter l’un des meilleurs produits du point de vue de la performance environnementale. La marque est également délivrée par AFNOR Certification. 
À performances d’usage égales, la marque NF Environnement distingue les produits dont l’impact sur l’environnement est réduit. Ces critères sont le résultat d’échanges entre représentants d’industriels, d’associations de consommateurs et de protection de l’environnement, de distributeurs et des pouvoirs publics français.
Parmi les principaux critères d’attribution : réduire la consommation d’énergie et les émissions dans l’eau et l’air lors de la fabrication, limiter les substances dangereuses pour la santé et l’environnement (pour le papier, encres, colles, agents de nettoyage...) ; améliorer la recyclabilité ; optimiser les grammages (pour les enveloppes).

Logo Triman
.

Triman

Le Triman est une signalétique développée par l’ADEME qui répond à une obligation réglementaire. Son objectif est d'identifier les produits et emballages recyclables, faisant l'objet d'une collecte séparée. 
Depuis le 1er janvier 2015, l’apposition du Triman est obligatoire sur les produits concernés, ou à défaut sur l'emballage, la notice ou tout autre support y compris dématérialisé (ex : un site internet).

https://www.ademe.fr/signaletique-commune-tri-triman-guide-dutilisation

.
.

Angle Bleu

Crée en 1978, c’est le tout premier ecolabel officiel en Europe et le plus reconnu en Allemagne. On le retrouve parfois sur les produits vendus en France. L’Ange Bleu est administré par un jury d’experts nommé par le ministère de l’Environnement allemand. Il impose des exigences fortes sur l’incorporation de fibres recyclées, avec un taux minimum de 75%.

www.blauer-engel.de/en

.

Nordic Swan

Essentiellement utilisé dans les pays scandinaves, l’écolabel Nordic Swan a été créé en 1989 par la Norvège et la Suède. Label officiel attribué sur audit par un organisme indépendant, il est basé sur plusieurs critères : origine de la fibre (au moins 30% issues de forêts certifiées) ou le contenu en recyclé (au moins 75 %) ou un mélange des deux, la limitation des substances dangereuses, la maîtrise de la consommation d’énergie, la réduction des émissions dans l’air et dans l’eau et la gestion des déchets de production.

www.nordic-ecolabel.org

Marques et normes relatives aux sites de production

En complément d’une approche « produit », de plus en plus d’entreprises mènent une approche « site », avec l’objectif de réduire les impacts environnementaux des sites de production, comme une papeterie ou une imprimerie, où sont effectuées certaines étapes de transformation.

Logo Imprim'Vert
.

Imprim’vert

Créé en 1998, la marque Imprim’vert distingue les imprimeurs engagés pour réduire les impacts de leur production.
Les principaux critères d’attributions sont : élimination des déchets dangereux d’imprimerie conforme à la réglementation, sécurisation des stockages des produits liquides dangereux, non utilisation de produits étiquetés « toxiques », sensibilisation environnementale des employés et de la clientèle, et gestion de l’énergie.

www.imprimvert.fr

D’autres normes et certifications peuvent aussi apparaître sur vos papiers et produits pour indiquer la démarche vertueuse de l’entreprise :