Les chiffres du recyclage en France

#emballages#papiers
Quel est le taux de recyclage des emballages et des papiers ? Combien d'emballages en plastique sont effectivement recyclées ? Retrouvez les chiffres clés du recyclage en France.

Chiffres clés du recyclage des emballages ménagers en 2019

Chiffres clés du recyclage des emballages 2019
Chiffres clés du recyclage des emballages ménagers en 2019

Estimé à 70 % fin 2018, le taux de recyclage des emballages ménagers a été révisé à 68 % en 2019. Une variation qui s’explique par la hausse de 79 000 tonnes des mises en marché de verre, liée principalement aux consommations pendant la Coupe du monde de football. L’estimation réalisée à fin 2019 voit repartir le taux de recyclage à la hausse, de 68 % à 70 %. L’augmentation des tonnes recyclées enregistrée en 2018 se poursuit en 2019, avec 104 000 tonnes de plus, pour des mises en marché stables. Tous les matériaux d’emballage progressent : +3 points de recyclage pour l’aluminium, +3 pour les papiers-cartons, +2 pour les plastiques au global, dont +3 % pour les bouteilles et flacons qui atteignent 61 % de taux de recyclage. Cette progression s’explique par le renforcement du geste de tri grâce à l’amélioration constante du dispositif de collecte, la simplification du geste de tri et les actions de mobilisation auprès des citoyens.

Lire le rapport annuel de Citeo

Plus on sait, mieux on fait !

#emballages#papiers

Chiffres clés du recyclage des papiers ménagers et assimilés en 2019

Chiffres clés du recyclage des papiers en 2019

La filière papiers graphiques connaît une période difficile. La baisse de la consommation de journaux et de magazines, notamment, impacte les volumes mis en marché (-128 000 tonnes) et entraîne une baisse des tonnes recyclées (-57 000 tonnes). Le taux de recyclage estimé à fin 2019 est de 57 %.

Comment sont calculés les taux de recyclage ?

En France, le taux de recyclage des emballages ménagers est calculé en divisant le poids des matériaux à l’entrée du process de recyclage par la quantité mise sur le marché. Les tonnages de métaux issus des mâchefers (résidus solides provenant de l’incinération des ordures ménagères) sont également pris en compte puisque recyclés pour la création de sous-couches routières, par exemple.

Le taux de recyclage des papiers se calcule en divisant le tonnage de papiers recyclés issus de la collecte sélective par le tonnage total de papiers graphiques pris en charge par le Service public de prévention et de gestion des déchets, SPPGD, dans les collectivités sous contrat. Ces règles de calcul ne sont pas les mêmes partout en Europe. La Commission européenne travaille actuellement à la définition de règles communes à tous les pays membres.

Les chiffres du recyclage en France