Les nouveaux pouvoirs de la fibre de cellulose se révèlent

#papiers#éco-conception
Matériau d’avenir car renouvelable et recyclable, la fibre de cellulose est aujourd’hui au cœur des enjeux d’éco-conception des emballages ménagers. Pour accompagner son essor et développer des technologies innovantes, Citeo investit plus de 2 millions d’euros dans des projets de Recherche et Développement notamment aux côtés du Centre Technique du Papier (CTP).

Présente notamment dans le bois, la fibre de cellulose possède de nombreux atouts pour l’emballage. Elle est renouvelable et recyclable. Des caractéristiques qui en font une solution crédible face à la difficulté de recycler certaines résines plastiques. Reste toutefois à la doter de nouvelles propriétés (résistance, étanchéité…) pour la rendre plus performante et mieux répondre aux besoins des industriels tout en conservant ses vertus environnementales et sa recyclabilité. C’est toute l’ambition des investissements de Citeo en R&D dont un Programme Spécifique d’Innovation sur l’emballage papier-carton démarré dans le cadre d’une convention de partenariat entre Citeo et le Centre Technique du Papier (CTP). Dotée de 1,8 million d’euros sur la période 2019-2022, elle vise à développer et industrialiser à terme des solutions innovantes en matière de recyclabilité, d'allègement et de propriétés barrières.

Le CTP invente les emballages papier-carton de demain

"En permettant de greffer des acides gras sur le papier pour le rendre résistant à l’eau, la technologie de la chromatogénie nous permet d’imaginer une nouvelle génération de gobelets mono-matériau, sans film plastique dont les démonstrateurs pour boissons froides et chaudes seront disponibles fin 2020. Un projet d’une durée de 3 ans dédié aux mousses de calage vient également de démarrer. Et nous travaillons aussi sur des films de routage de journaux et magazines en cellulose, biosourcés et recyclables, que nous prévoyons de tester chez un routeur cette année."

Frédéric Guillet, délégué aux organisations professionnelles au Centre Technique du Papier (CTP)

Le programme se structure autour de 5 grands axes de recherche :
garantir et améliorer la recyclabilité d’emballages papier-carton (gobelet, barquette, emballage souple…) aux propriétés barrières renforcées sans autre matériau ajouté ;
développer des propriétés barrières, comme la résistance à l’eau, à l’air, au gras, en mettant au point des traitements de surface physiques ou chimiques tout en préservant la recyclabilité dans les filières existantes ;
développer et démontrer l’aptitude au contact alimentaire de ces nouvelles solutions ;
alléger les emballages papier-carton pour économiser la matière première et les coûts de transport ;
étudier et développer des solutions durables face aux nouveaux enjeux sanitaires de l’économie circulaire.
Autant de thèmes qui permettront, demain, de remplacer certains emballages en plastique par du papier-carton, tout en conservant les mêmes propriétés (résistance, transparence).

A gauche, un papier traité par chromatogénie, entièrement résistant à l'eau ; à droite, un papier classique.
Ces mousses de calages en gestation sont bien en fibres de cellulose ; à terme, elles pourront se substituer aux calages en plastique

Bientôt, des bonbons, du chocolat et du café emballés dans du papier ! 

Plusieurs projets de Recherche et Développement en éco-conception sont également soutenus financièrement par Citeo. Ils concernent le secteur de l’alimentaire et de l’épicerie, avec des applications très concrètes pour les tablettes de chocolat, le café, la confiserie ou les spiritueux. Un des projets retenus propose de faire évoluer la recyclabilité de pots de yaourt en carton avec de nouvelles propriétés barrières (étanchéité, résistance), qui ne perturbent pas le recyclage. Un autre projet porte sur un gobelet en carton sans pelliculage plastique, compostable à domicile et recyclable.

Le détail des projets, c'est par ici !

30 projets innovants pour développer l'éco-conception, le recyclage et le réemploi des emballages

#éco-conception#réemploi

« Cycle Pack » : Malengé Packaging primé pour sa fibre de l’innovation

Le fabricant français d'emballages souples Malengé Packaging a remporté le décembre 2019 le Grand Prix Innovation  Circular Challenge de Citeo avec son nouvel emballage mono-matériau "Cycle Pack", sans plastique ni aluminium et  recyclable,. Développé avec le CTP, il est particulièrement adapté au conditionnement des produits secs (fruits secs, sucre, poudres alimentaires, préparations culinaires, chocolat, bonbons, biscuits) et répond notamment aux attentes des marques commercialisant des produits issus de l’agriculture biologique. 6 gammes de produits sont en cours de développement, dont certaines sont en test dans les magasins Biocoop.

#papiers#éco-conception#économie circulaire
Les nouveaux pouvoirs de la fibre de cellulose se révèlent