Vers des emballages standards pour répondre aux défis du réemploi

#réemploi#emballages
Le réemploi des emballages s’impose comme une solution prometteuse pour réduire leur impact sur la planète. Dans chaque région de France, des systèmes de réemploi sont imaginés et testés. Grâce à ces expérimentations et à des études, les conditions de succès du réemploi à grande échelle se dessinent. Parmi elles, la définition de gammes d’emballages standards pour les secteurs du frais, de la boisson et de la restauration. Explications et résultats.  

Des gammes standards d’emballages : de quoi parle-t-on ?  

A l’origine, la loi anti-gaspillage et pour une économie circulaire (AGEC) qui demande aux sociétés agréées pour la gestion des déchets d’emballages ménagers de définir, au plus tard le 1er janvier 2022, « des gammes standards d’emballages réemployables pour les secteurs de la restauration, ainsi que pour les produits frais et les boissons ».

Dès le printemps 2021, Citeo a mis autour de la table les industriels et les acteurs du réemploi.  En partant des contraintes industrielles et opérationnelles, les acteurs ont identifié les emballages de référence (forme, contenance, matériau, type de fermeture) qui pourraient être utilisés dans des systèmes de réemploi à une échelle nationale. Ce travail collaboratif a aussi permis d’identifier les processus opérationnels auxquels ces emballages seraient contraints et d’évaluer la faisabilité opérationnelle de ces gammes.

3 segments de marché, 3 futures gammes d’emballages

Quels sont les bénéfices de l’utilisation d’emballages standards réemployables ?

Ils sont avant tout d’ordres économique et environnemental et peuvent permettre de :

  • Regrouper les emballages afin d'optimiser les processus de retours, de tri, de lavage et logistique et ainsi améliorer le bilan économique et environnemental du réemploi.
  • Créer un maillage territorial complet et améliorer le bilan environnemental des emballages.
  • Faciliter l’accès de tous les metteurs en marché à une gamme d’emballages adaptée au réemploi, même ceux qui n’ont pas les moyens de les développer.
  • Rendre le réemploi plus simple et compréhensible par les consommateurs, dont le geste de retour des emballages après usage des produits est indispensable.

Un travail collaboratif en 3 étapes  

  1. L’analyse circulaire : elle a permis aux parties prenantes d’échanger sur les besoins et les contraintes des emballages réemployables pour écrire un premier cahier des charges commun.
  2. Le design d’emballage : une phase au cours de laquelle les futures caractéristiques des emballages standards ont été définies (formats, matériaux, etc.) et confrontées aux solutions d’emballages existantes.
  3. Les tests rapides et les recommandations : des premiers tests ont permis de valider l’usage et la pertinence des emballages identifiés comme pouvant être des références pour tous, et de proposer des recommandations pour une mise en œuvre opérationnelle. Des tests de plus grande envergure seront réalisés par la suite. 

Le travail a été organisé autour de temps forts : les « sprints ». Ces temps d’échanges et de travail qui ont permis de partager les retours d’expérience, les besoins et les idées se sont déroulés en ligne. 

115

participants dont 60 industriels, avec l’aide des fédérations professionnelles, des fournisseurs d’emballages et des opérateurs de réemploi.

7

sprints collaboratifs à distance.

170

contributions pour alimenter les sprints.

Et maintenant ?

Les résultats des travaux menés constituent une première étape clé dans l’élaboration de gammes d’emballages standardisés pour le réemploi. En effet, la conformité des futurs standards d’emballages réemployables d’un point de vue opérationnel reste à démontrer. Dans la continuité de ces premiers travaux, Citeo va orchestrer des tests permettant de valider leurs exigences essentielles (contact alimentaire répété, intégrité physique, fonctionnalité et design).
Des questions organisationnelles sont également à creuser afin de déterminer quel sera le modèle de mise en œuvre de ces emballages standards à l’échelle nationale.

Téléchargement de l'étude sur les emballages standards réemployables

Complétez vos informations

A lire aussi

Le réemploi s’invite à la table de la restauration

#réemploi#économie circulaire
#réemploi#emballages#économie circulaire
Vers des emballages standards pour répondre aux défis du réemploi