Pour permettre à plus de Parisiens de trier plus simplement et pouvoir apporter une solution aux 10 % de Parisiens n’ayant pas de bac jaune, Citeo a conduit et financé une expérimentation à Paris : 40 stations trilib’, des containers de collecte de proximité disponibles 24h sur 24, implantés dans 4 arrondissements.

Pourquoi trilib' ?

Paris, avec ses habitants et visiteurs, produit plus d’un million de tonnes de déchets par an, soit 500kg par habitant. Seuls 20 % de ces déchets sont actuellement recyclés, une part qui progresse mais reste faible au regard du gisement.

Simples d’utilisation et accessibles à tous, les stations trilib’ ont été pensées pour compléter dans la rue les bacs de tri des immeubles. Elles offrent aux habitants une possibilité de tri "nomade" capable de simplifier le geste de tri et de l’inscrire au cœur de la ville.

Geste de tri bouteille en plastique dans Trilib
Tri d'une bouteille en plastique dans un Trilib' Citeo/Magnum Photos/Jonas Bendiksen

Comment ça marche ?

Mobilier urbain de tri, expérimental et modulaire, la station trilib’ mutualise 5 flux : les emballages en verre, en métal, les bouteilles et flacons en plastique, les papiers et cartons et enfin les textiles.

Trilib’ associe dans une démarche partenariale des acteurs de l’ESS* tels que Le Relais et Carton Plein pour donner une seconde vie aux textiles et aux cartons, dans une approche d’économie circulaire.

Innovation digitale et service à l’usager, les taux de remplissage des stations sont disponibles en temps réel sur la plateforme opendata.paris.fr

Tout ce qui y est déposé est réemployé ou recyclé, et à défaut valorisé !

Où trouver les stations trilib' ? A quoi correspondent les couleurs des modules ?

Les stations trilib' expérimentales sont présentes dans les 2ème, 13ème, 18ème et 19ème arrondissements. Vous trouverez le plan détaillé ici

Voici le détail des modules flux par flux

  • Jaune : bouteilles et flacons en plastique, emballages en métal, briques alimentaires (lait, jus de fruit etc.). Ce sont les mêmes consignes de tri que les bacs jaunes parisiens classiques.
  • Bleu : tous les papiers, emballages en carton (nouveau). Les papiers et les emballages en carton sont composés des mêmes matières "fibreuses" : en les isolant du plastique et du métal, on peut les recycler plus facilement.
  • Gris/blanc : bouteilles, pots et bocaux en verre, avec ou sans bouchon, vidés, non rincés.
  • Brun : grands cartons bruns et cartons de déménagement (secs, pliés et à plat)
  • Orange : vêtements, propres et secs, en sac fermé de 30 litres maximum ; chaussures liées par paire, linge de maison. Même abimés ou tachés,  ils seront valorisés.
Infographie bac de tri
Signalétique de tri pour les Trilib'

Des résultats très positifs

Pourcentage de tri des matériaux
Taux de collecte des Trilib' par matériaux

40 stations ont été installées dans des quartiers parisiens très différents, où le tri et la collecte sélective sont contraints par la configuration des immeubles. Chaque station permet de collecter environ 20 tonnes par an, ce qui représente au moins** 12 000 canettes, 15 000 bouteilles en plastique, 19 000 bouteilles en verre, 14 000 cartons et 11 000 vêtements.

* Résultats d’exploitation des stations trilib’, Citeo, novembre 2017

** base 15 g canette, 30 g bouteille en plastique, 300 g bouteille en verre, 300 g carton, 250 g vêtement

La qualité de tri est au rendez-vous avec un taux de refus de 11,6 % contre 18,5 % pour le bac jaune à Paris

En un an d’expérimentation, le dispositif a évolué pour répondre de façon satisfaisante à des incivilités. Aucun problème grave de dégradation ou de vandalisme n’a été constaté.

Suite à cette phase test, la Ville de Paris souhaite "engager la généralisation d’un dispositif inspiré de cette expérimentation".

Un dispositif plébiscité par les usagers*

Pour 9 personnes sur 10 : 
Les stations sont pratiques, faciles à utiliser et donnent le sentiment que le geste de tri est vraiment utile. 
Les stations contribuent à la propreté de Paris et montrent que la ville est respectueuse de l’environnement

Pour 3 personnes sur 4 : Il faudrait installer davantage de stations à Paris.

Pour 1 personne sur 2 :  Les stations ont incité à trier davantage.

* Enquête de perception stations Trilib’, Ipsos, juin 2017, 452 répondants, 2/3 d’utilisateurs 1/3 de non-utilisateurs

Une question ou une suggestion sur Trilib' et le tri à Paris ?

Que faire de vos emballages ? Un doute sur la consigne de tri et la couleur du bac de recyclage ?

Téléchargez le Guide du tri, l’application mobile qui délivre la consigne exacte, indique la bonne couleur de bac, et des conseils pour mieux trier ! Elle est disponible sur iOS, Android et Windows Phone.

Retrouvez aussi ces conseils sur www.consignesdetri.fr.

Application Guide du tri
Application Guide du tri

Et pour tout savoir sur les textiles, c’est par ici : www.lafibredutri.fr

Une question, une suggestion ? Ecrivez-nous : trilib@citeo.com

Qui sont les partenaires de l'expérimentation Trilib' ?

Citeo, est une SA à but non lucratif née de la fusion d'Eco-Emballages et d'Ecofolio. Elle a été créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers, rendre le dispositif de tri et de recyclage plus performant au meilleur coût et mobiliser les citoyens pour un geste de tri plus simple et plus efficace. Citeo coordonne et finance la phase expérimentale de trilib', en lien étroit avec la Mairie de Paris et les acteurs concernés.

  • La Mairie de Paris accueille cette expérimentation dans son espace public grâce à une convention validée par le Conseil de Paris, et souhaite "engager la généralisation d'un dispositif inspiré de cette expérimentation"
  • ECO TLC, éco-organisme de la filière des Textiles, Linge de maison et Chaussures (TLC), fait le lien entre les acteurs du textile
  • LE RELAIS, opérateur de tri TLC, finance et collecte les modules textile Trilib' dans les 18ème  et 19ème arrondissements
  • ECOTEXTILE, opérateur de tri TLC, finance et collecte les modules textile Trilib' dans le 2ème arrondissement
  • Plastic Omnium, groupe industriel, fabrique en France les stations de l'expérimentation Trilib' et en assure la maintenance
  • Derichebourg, groupe industriel, assure la collecte emballages collectés dans les stations trilib (sauf pour les modules textiles) et participe à l'entretien des stations trilib'
  • Paprec, groupe industriel, assure le tri des emballages collectés dans les stations trilib sur son site de Blanc-Mesnil (93) et garantit le recyclage des emballages triés
  • Carton Plein, association à but non lucratif, collecte une fois par semaine les grands cartons pouvant être réemployés comme cartons de déménagement