Appel aux meilleures solutions pour réduire les emballages !

#écoconception#emballages
Après le secteur cosmétique et les emballages souples en PVC, le 3ème appel à projets écoconception de Citeo en 2022 s’intéresse à la réduction des emballages. Enjeu réglementaire, environnemental et sociétal, la réduction de l’emballage par la révision des fonctionnalités, la suppression d’unités, l’optimisation de la taille, du volume ou du poids, et plus globalement de ses impacts sur la planète, est un axe majeur de progrès. 

Des objectifs réglementaires et une ambition pour l’économie circulaire  

La loi AGEC (anti-gaspillage et pour une économie circulaire) fixe des objectifs clairs en matière de réduction des emballages d’ici 2025 :

  • Suppression des emballages en plastique jugés inutiles (c’est-à-dire qui ne permettent ni protection, ni transport du produit, ni communication d’informations réglementaires aux consommateurs) ;
  • Réduction de 20% des quantités de plastique mises sur le marché. 

Pour accompagner ses clients, Citeo a développé ces dernières années des outils et services d’aide à la décision qui facilitent la mise en œuvre des démarches de réduction, comme le guide méthodologique LESS et les pilotes réduction.
Avec ce nouvel appel à projets consacré à la réduction des emballages, Citeo souhaite impulser des projets innovants dans ce domaine, en allant plus loin que les obligations réglementaires et en encourageant la réduction de tous les emballages, quel que soit leur matériau.  

Quelles sont les solutions attendues ? 
 

L’objectif de cet appel à projets est de détecter et de soutenir des solutions d’emballages réduites par rapport à l’emballage initial. Tous les axes de réduction sont éligibles, parmi lesquels :  

Remise en question de certaines fonctionnalités de l’emballage ou changements d’utilisation de produits induits par un emballage plus sobre :

  • Suppression d’unités non utiles au regard de la loi AGEC : suppression de cuillères doseuses, de spatules applicatrices, etc ;
  • Mise en place de recharge ; 
  • Mise au format familial ;
  • Mise en place d’unités pour réemploi domestique permettant la suppression d’unités à usage unique (couvercle réutilisable, etc)  ;
  • Système d’ouverture permettant de se passer de bec verseur.

Suppression d’unités d’emballages :

  • Suppression des emballages de lots (mise en place de lots virtuels, notamment) ;
  • Suppression des films d’inviolabilité ; 
  • Mise en place d’emballages secondaires ou tertiaires en remplacement de l’emballage primaire dans la mesure où les impacts environnementaux de tous les emballages seraient réduits.  

Optimisation d’emballages existants (optimisation du vide, réduction des épaisseurs…) :

  • Réduction des emballages de transport / de colis (suppression du vide, identification d’un colis adapté à la taille de l’emballage) ;
  • Réduction des laizes de sachets en plastique ;
  • Suppression ou réduction des emballages de regroupement pour des unités de consommation vendues ensemble (étuis cartons, cavaliers…) ;
  • Optimisation des conditionnements de type barquettes associées à des flowpack et à des étuis cartons (réduction du nombre d’unités d’emballages au sein d’une même unité de vente consommateur) ;
  • Faux fonds ;
  • Mise en place de technologies innovantes permettant d’optimiser le remplissage de l’emballage au cours de son conditionnement ;
  • Solutions de réduire l’emballage tout en limitant le risque de vol.

Tous les projets de réduction peuvent candidater dans la mesure où ils permettent de réduire les impacts environnementaux.
A retenir :

  • La solution proposée permettra de réduire significativement les quantités de matière mises en œuvre dans l’emballage ;
  • Elle devra au minimum maintenir ou, au mieux, améliorer la recyclabilité de l’emballage ;
  • Les projets de réduction seront privilégiés aux projets de remplacement d’un matériau par un autre ;
  • Les projets impliquant un changement d’usage ou un changement de matériau devront faire l’objet d’une Analyse de Cycle de Vie produit / emballage (ACV) pour s’assurer du bien fondé de la démarche. 

L’appel à projets s’adresse aux entreprises clientes de Citeo ou d’Adelphe ainsi qu’aux fabricants d’emballages, et à tout groupement susceptible de proposer un projet industrialisable.

Quelles échéances ?

La durée attendue d’un projet est comprise entre 12 et 18 mois. Des perspectives de mise sur le marché proches seront un atout pour la sélection (délai de 18 mois à 2 ans après finalisation du projet).

Les candidatures seront closes au 15 décembre 2022 et la sélection achevée au 31 janvier 2023. 

Téléchargement de l'AAP réduction

Complétez vos informations
#écoconception#emballages#appels à projets
Appel aux meilleures solutions pour réduire les emballages !